Clique sur la video que tu veux visionner

Loading...

jeudi 29 juillet 2010

La Banque de développement de Chine prête à appuyer le chantier Eau et Electricité

Depuis le lancement des cinq chantiers de la République, la Chine est l’un des nouveaux partenaires de la Rdc qui lui apporte un appui sans faille. Des infrastructures routières sont réhabilitées à la grande satisfaction de toute la population congolaise, sans oublier la construction des hôpitaux et autres. Tout en maintenant leur appui dans le secteur des infrastructures, les chinois, à travers la Banque de développement de Chine (BDC) s’est engagée cette fois-ci à accompagner la Rdc dans cette démarche.

Ainsi, à l’issue d’une audience leur accordée par Gilbert Tshiongo, ministre de l’Energie, la délégation de cette banque s’est dite prête à donner un coup de pouce dans le secteur de l’Energie afin d’appuyer les 5 chantiers de la République. La délégation de cette Institution bancaire l’a déclaré hier mercredi 28 juillet 2010. Ce geste intervient donc au lendemain de la visite du Chef de l’Etat au ministère de l’Energie et qui a demandé l’intensification des travaux, afin de résoudre le problème de desserte en eau et électricité de la population.

L’occasion faisant le larron, le ministre Gilbert Tshiongo a dressé l’état des lieux du volet Eau et Electricité en Rdc et transmettre une documentation retraçant la situation globale du secteur de l’Energie à la délégation de la banque chinoise. Il a, à cet effet, attiré l’attention de ses hôtes sur le paradoxe existant en Rdc dans le secteur de l’Energie. « En dépit de toutes les potentialités énergétiques dont dispose la Rdc, moins de 10% de sa population a accès à l’électricité et moins de 20% à l’eau potable. Dans un cas tout comme dans l’autre, nous avons plus de 50 millions de personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable et à l’électricité », indique-t-il.

Dans le souci d’expliquer à la délégation de la banque chinoise l’importance qu’attache le Chef de l’Etat Joseph Kabila dans le volet Eau et Electricité, Gilbert Tshiongo est revenu largement, à l’intention de ses hôtes, sur les instructions données, à cet effet, par le Président de la République au cours d’une réunion tenue lors de sa visite surprise, « historique et première du genre » vendredi dernier au ministère de l’Energie. « Le chef de l’Etat nous a instruit sur des orientations impératives qui doivent permettre aux populations de bénéficier à court et moyen termes des améliorations de la desserte en eau potable et électricité », a-t-il déclaré. Et ce, avant d’ajouter que le président de la République a aussi insisté sur la rapidité avec laquelle le Chantier Eau et Electricité doit être réalisé, les moyens à mobiliser à cet effet, la qualité et la fiabilité du service à rendre à nos populations et la visibilité de ce volet qui doit être marqué par des actions concrètes.

La Rdc attend de la BDC le financement des actions concrètes

De la Banque de développement de Chine, la Rdc attend, entre autres, « l’enregistrement des besoins identifiés en financement et la programmation des actions d’industrialisation, d’électrification et des études sur le terrain », a souligné le ministre de l’Energie à l’endroit de la délégation chinoise.

Dans la même perspective, l’Adg de la Société nationale d’électricité (Snel), Yengo Masampu, est, quant à lui, revenu sur la capacité de production de différentes centrales hydroélectriques, outre le barrage d’Inga, reparties dans le pays. La documentation retraçant la situation globale du secteur de l’Energie présentée par le ministre Gilbert Tshiongo à la délégation de la banque chinoise, est repartie en quatre grands axes, à savoir : la situation de l’offre et de la demande, le développement de l’hydroélectricité, la situation des réseaux HT, MT, THT et des voies et moyens de financement.

Quant à lui, le porte-parole de la délégation chinoise a encouragé le Gouvernement congolais à desservir davantage en électricité sa population pour son bien-être. Il a proposé la création d’une société spéciale Syno-Congolaise pour s’occuper de la fourniture en électricité des clients potentiels et doit être mis sur pied une entreprise de transformation des métaux, tel que l’aluminium, afin de contribuer au développement du secteur de l’Energie.

Jean-Marie Nkambua

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

dragon ball z cartoon game

Une erreur est survenue dans ce gadget