Clique sur la video que tu veux visionner

Loading...

mercredi 28 juillet 2010

Selon un de ses avocats, JP Bemba libéré : Aucune confirmation de la rumeur

Le porte-parole de la Cpi à Kinshasa contacté par notre rédaction n’est pas au courant de cette nouvelle. *La recherche sur différents sites de la Cpi, même ceux qui donnent des informations minute par minute démontre que peut-être le confrère qui a donné l’information a été trompé de bonne foi par sa source.

Une télévision de la place, Canal Congo TV, pour ne pas la citer a annoncé hier une information qui a fait l’effet d’une bombe. Ce confrère qui citait un des avocats de JP Bemba sans dire lequel, annonçait l’annulation par les juges de la Cpi l’acte d’accusation du procureur contre JP Bemba. Telle décision de la part des juges de la Cpi aurait pour conséquence que le leader du Mlc devrait être libéré sans autre forme de procès dans la mesure où, le procureur ne pourrait plus s’interposer pour faire appel. C’est pour cette raison que, selon toujours le confrère de Cctv, les avocats de JP Bemba ont demandé que leur client soit libéré hier même.

Dans l’opinion, on n’a pas senti un accueil particulier de cette information. Sans doute que parce que jusque-là, une seule chaîne de télévision a donné l’information. Les autres ont fouillé toutes les sources crédibles sans succès. Le fait que les médias internationaux captés à Kinshasa soient restés muets à ce sujet n’a pas crédibilisé l’information qui est apparue aux yeux de beaucoup d’observateurs comme une rumeur de mauvais goût. D’autant plus que la Cpi a une représentation très active à Kinshasa, on attendait que comme de coutume, les chevaliers de la plume et de micro aient la primeur de cette information.

Le porte-parole de la Cpi, Paul Madidi, étant absent de la capitale, il lui était impossible de réunir la presse pour relayer cette décision des juges de la Cpi. Cependant, la rédaction de L’Avenir a réussi à le joindre au téléphone. Il s’avère qu’il n’est pas informé. C’est plutôt de nous qu’il apprenait cette nouvelle, mieux cette rumeur. Nous avons alors entrepris la recherche dans différents sites de la Cpi, même ceux où l’information est donnée minute par minute. Nulle part on parle de cette annulation de l’acte d’accusation du procureur de la Cpi contre JP Bemba. Apparemment, le confrère de CCTv aurait été trompé de bonne foi par une source. Laquelle et pour quel but ? L’on se souviendra cependant que les avocats de JP Bemba avaient sollicité l’annulation des poursuites contre leur client. La raison qu’ils avaient avancée, c’est qu’une affaire déjà jugée par une justice nationale, ne peut être rejugée par la Cpi. C’est une disposition légale de la Convention de Rome qui est constitutive de la Cour pénale internationale (Cpi).

Pour la défense de JP Bemba, l’affaire des crimes commis par les hommes du Mlc à Bangui en République centrafricaine avait fait objet de poursuites par la justice centrafricaine. Le procès contre JP Bemba dans la justice centrafricaine se serait terminé par un non lieu. Mais, les juges n’avaient pas suivi les avocats du leader du Mlc sur cette voie. C’est pourquoi ils avaient pris la décision qualifiant la Cpi pour juger Bemba. Selon les informations en notre possession, le conseil de Bemba est allé en appel. Est-ce la chambre d’appel qui a pris la décision de confirmer la requête des avocats ? Il faut attendre que cette information soit confirmée par des sources autorisées. Une chose est vraie, il n’est pas impossible que la chambre d’appel prenne telle décision aux nombreuses conséquences.

Joachim Diana G.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

dragon ball z cartoon game

Une erreur est survenue dans ce gadget