Clique sur la video que tu veux visionner

Loading...

vendredi 30 juillet 2010

La coupure des chaînes de télévision du sénateur Bemba serait liée aux élections de 2011

La coupure du signal de Canal Kin télévision (CKTV), Canal Congo télévision (CCTV) et Radio liberté Kinshasa (Ralik), appartenant au sénateur Jean-Pierre Bemba, qui est président du Mouvement de Libération du Congo (MLC), parti le plus important au sein de l'opposition intra-parlementaire, serait liée aux élections de 2011 en République démocratique du Congo (RDC).

Le directeur de ces chaînes, Kitutu Oleon N'Tua, l'a indiqué mercredi à la presse tout en soulignant que la Haute autorité des médias (HAM), organe de régulation des médias en RDC et le ministère de la Communication ne leur ont jamais donné un ultimatum dans ce sens.

"On nous reprocherait de commencer déjà à faire la campagne électorale pour la présidentielle de 2011", a-t-il ajouté.

Dans la nuit de lundi à mardi, des hommes en civil mais armés sont allés au centre d'émission de Binza et ont ordonné de couper le signal de CCTV, CKTV et Ralik, a indiqué M. Kitutu.

Le 18 septembre 2006, à quelques jours de la campagne électorale pour le second tour de l'élection présidentielle pour laquelle Joseph Kabila et Jean-Pierre Bemba étaient en lice, un incendie avait ravagé le bâtiment où se trouvent les trois chaînes, contraignant ainsi ces dernières à fermer.

Arrêté en mai 2008 à Bruxelles en vertu d'un mandat international de la Cour Pénale Internationale (CPI), Jean-Pierre Bemba a été détenu à La Haye depuis juillet 2008 pour crime de guerre et crimes contre l'humanité. Il est, selon l'accusation, responsable de meurtres, viols et pillages commis entre octobre 2002 et mars 2003 par sa milice, envoyée en République centrafricaine pour appuyer le régime du président Ange-Félix Patassé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

dragon ball z cartoon game

Une erreur est survenue dans ce gadget