Clique sur la video que tu veux visionner

Loading...

vendredi 6 août 2010

Un partenariat fructueux entre la RDC et la MONUSCO au centre des entretiens entre le Président Joseph Kabila et le Chef de la mission onusienne

L’établissement d’un partenariat entre le gouvernement congolais et la MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC) concernant les échéances électorales prévues en 2011, la reconstruction effective du pays et la stabilisation de la partie Est de la RDC ont été au centre d’un entretien mercredi à la ferme de Kingakati, sur le plateau de Bateke, entre le Président Joseph Kabila et le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC et chef de la MONUSCO, Roger Meece.
M. Roger Meece a annoncé, au cours de cette entrevue, l’arrivée prochaine à Kinshasa d’une équipe d’évaluation en provenance de New York, aux Etats-Unis, pour travailler avec les institutions de la RDC impliquées dans l’organisation des élections, notamment en ce qui concerne les matières liées aux ressources humaines, techniques et financières. Le chef de la MONUSCO a fait remarquer que c’est au terme de ces contacts qu’il soumettra au Chef de l’Etat congolais un projet de feuille de route à proposer en dernier ressort au gouvernement de la RDC.
Le Président Joseph Kabila a rassuré son hôte de la détermination de la RDC de s’acquitter de sa part de responsabilité quant aux élections prochaines. La Chef de l’Etat a mis, au cours de cet entretien, l’accent sur les défis essentiels à relever, dont l’appui à la justice et à la sécurisation, dès lors que celles-ci ont des effets inducteurs sur le nouveau mandat de la MONUSCO qui consiste en la stabilisation de l’Est de la RDC. A cette occasion, il a été reconnu que l’enclavement de bien des localités congolaises frontalières avec le Burundi, le Rwanda et l’Ouganda constitue l’un des facteurs favorisant le repli des groupes armés étrangers et la pérennisation de leur présence en territoire congolais avec comme corollaires des effets nocifs sur les populations et l’environnement. Aussi l’ambassadeur Meece a-t-il soumis au Chef de l’Etat des projets d’intérêt socioéconomique que la MONUSCO envisage d’entreprendre dans cette partie du pays.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

dragon ball z cartoon game

Une erreur est survenue dans ce gadget